Substrat de champignons, comment choisir celui qui vous convient

Introduction

La culture de champignon nécessite des connaissances en ce qui concerne les différences de substrat pour de meilleurs résultats. Les substrats pour champignons sont nombreux et c’est grâce à eux que les champignons commencent à germer. La culture de champignons sur de la paille par exemple convient pour les espèces comme les pleurotes, hydne hérisson, coprin chevelu, le shiitaké. La récolte avec ce substrat est rapide mais le nombre de récoltes plus faible contrairement à la culture sur sciure de bois. Découvrez dans cet article les particularités des différents substrats de champignons pour réussir votre culture.

L’importance de préparer votre substrat pour la culture des champignons

Le choix du bon substrat de culture des champignons est un élément essentiel dans le processus de production. En effet, les champigons peuvent pousser sur de la paille, du marc de café, des copeaux de bois ou encore du papier.  Le substrat est la base sur laquelle elles vont se développer. Sa préparation est donc une clé de succès de la culture, qui ne doit en aucun cas être négligée. À cette base, il faut ajouter le mycélium : ce petit réseau de filaments qui va tisser sa toile et se développer dans le substrat pour donner naissance au champignon.

Le but de la préparation du substrat est d’éviter une prolifération de germes et donc une contamination de celui-ci. C’est pourquoi même si vous utilisez une chambre de culture, vous devez stériliser sa perlite et stériliser votre substrat de champignon. Pour ce faire, il existe différentes méthodes : la pasteurisation, le traitement à la chaux, la stérilisation à haute température et haute pression. Nous vous conseillons une pasteurisation à une stérilisation totale. Car cette dernière élimine tous les microbes, même ceux qui sont favorables.

Toutefois, il existe de nombreuses solutions sur le marché pour simplifier toutes ces opérations nécessaires à la culture du champignon comme le kit de culture. Grâce à ces kits, vous saurez facilement comment faire pousser des champignons sur carton ou sur tout autre substrat.

Le compost comme substrat pour champignons

Avantages et inconvénients du compost comme support de culture de champignons

L’utilisation du compost comme substrat de champignons présente de nombreux avantages. Tout d’abord, le compost augmente la capacité de rétention d’eau, ce qui diminue les besoins en eau des souches de production du champignon.

Un autre avantage du compost est qu’il assure une croissance vigoureuse et saine des plantes, une réduction du stress, une résistance induite et une amélioration de la structure des champignons frais.  La disponibilité des éléments nutritifs dans le compost est aussi un avantage de ce substrat pour cultiver les champignons.

Cependant, les inconvénients du compostage comme substrat de champignon sont non négligeables. En effet, les propriétés chimiques et physiques du compost peuvent être très variables. Il contient souvent des taux de sels solubles élevés qui peuvent brûler les jeunes plants comestibles. Puisque la qualité d’un bon substrat, c’est sa constance d’une année à une autre ou d’un lot à un autre, le compost n’est malheureusement pas excellent pour cet usage.

Un autre désavantage de l’utilisation du compost est que l’activité microbienne dans le compost change le taux de nutriments dans le substrat avec le temps. Ceci a un impact financier pour les producteurs.

Compostage – Les avantages et les inconvénients du compostage en tant que milieu de croissance fongique

Les avantages du compostage

Premièrement, le compostage représente une démarche écologique qui permet de recycler les déchets organiques à moindre coût. Les champignons seront ainsi en bonne santé.

Le compost peut agir sur les propriétés chimiques et biologiques du sol, et aussi sur les propriétés physiques. Le sol devient donc plus fertile.

De plus, utiliser du compost peut éliminer certaines maladies des champignons dues aux mauvaises bactéries, aux mauvaises herbes, etc. Un autre avantage non négligeable est la possibilité d’utiliser le compost qu’importe la saison, contrairement au fumier ou à d’autres substrats.

Les inconvénients du compostage

Le compostage peut entrainer un arrêt de croissance des champignons. En effet, dans un substrat adéquat, les spores deviennent un mycélium primaire. Or la rencontre et la fusion entre deux mycéliums primaires de pôle opposé donnent un mycélium secondaire. Celui-ci devient un bouton si les conditions environnementales sont adéquates. Des boutons se forment, à cet effet. Comme le compostage a une composition variable, les conditions non réunies  empêchent l’évolution des spores.

Le compostage est aussi insupportable à cause de son odeur forte de décomposition qui pourrait nuire à votre voisinage. Les mesures de protection et d’entretien peuvent être prises pour atténuer ces effets.

Sable de granit comme substrat de champignon –

Avantages et inconvénients du sable de granit comme milieu de croissance fongique

Le substrat de sable granitique utilisé dans certaines champignonnières est très riche en minéraux. Il provient du broyage de roches de granite ou sont extraits de sédiments de rivières. En culture fongique, ce matériau est caractérisé par une bonne porosité et une excellente stabilité structurale.

Par contre, son inconvénient est sa faible capacité de rétention en eau. Enfin, le sable granitique a une forte densité et sa capacité d’échange est nulle. La croissance des champignons jusqu’à l’étape de l’apparition de leurs chapeaux est souvent difficile avec ce substrat.

Le sable granitique comme surface de croissance bénéfique pour la croissance du mycélium ?

Le sable granitique n’est pas très souvent utilisé comme surface de croissance du mycélium. La plupart des passionnés de myciculture préconise une meilleure surface de croissance pour le mycélium fait de marc de café, fumier, bois ou paille selon les besoins de votre champignon. Le sable granitique apporte néanmoins beaucoup de minéraux importants mais n’assure pas une croissance optimale.

Conclusion

Les critères de choix des substrats de culture de champignon reposent sur le type de champignons à cultiver, l’accessibilité de ces derniers et aussi de leur durée de croissance. Vous pouvez optez pour n’importe quel substrat à condition de bien maitriser le processus de préparation qui est très important pour l’hygiène mais aussi pour l’optimisation de votre production.

  • Carlo Milano Potager hydroponique connecté pour 12 plantes
    Avec ce nouveau mode de culture intelligent, vous offrez les conditions optimales à vos fleurs, fruits ou légumes. Grâce à un éclairage qui reproduit la totalité du spectre lumineux et à un substrat spong...